atelier

 L'Ambivalence profonde de mon oeuvre, empreinte d'Orient et d'Occident,
 ( le fondement même de mon travail ) révèle d'emblée une folle utopie :
- tenter d'exhumer une mémoire enterrée vive, sous le blanc de la toile,
et que seule l'étrange force d'un cri peut ramener à la surface,jusqu'à l'affleurement,
jusqu'à la naissance du tableau et de l'instant de vérité.
Je veux trouver la force et surtout l'abnégation nécessaires,
pour me tenir à la verticalité de la source,devant la porte blanche,
à l'endroit précis d'ou peut surgir le signe,
et la couleur cachées derrière l'apparence, la luxuriance des tons et la générosité de la matière.
Je cherche d'abord le geste décisif, sans me soucier qu'à votre regard,
mon travail soit un bouclier étincelant qui cache une blessure, ignorant comme vous le dites,
que chaque toile est un voile somptueux jeté sur la mélancolie.
Peu m' importe, les yeux qui les contemplent découvriront la nudité de mes pensées,
et la limpidité de ma vie .
et  toute ressemblance fortuite avec vos propres rèves, n'est pas une coincidence... 
l'Aveu est signé au bas du tableau...

( Taleb notes d'atelier. La Rochelle)

Retour à l'accueil